Radio Modèle Club Tourangeau des Electriciens et Gaziers

Le ou La LIMULE
Un Sous-Marin très Spécial

J'ai découvert ce modèle de sous-marin grâce à PIERRE KERJEAN
lors des Rencontres Européennes de Sous-Marins
à L'Ile BOUCHARD

Ne la voyant plus naviguer, j'ai lui donc demandé se qu'il comptais en faire et il a accepté de m'en faire don à la condition
qu'elle re-navigue et qu'il puisse la revoir lors de nos rencontres .

Merci à toi, PIERROT de m'avoir fait Don de cette jolie Bête

 

L'Animal en réel

La limule ou le limule, (du latin scientifique limulus) est un euarthropode marin de la famille des Limulidae. Considéré comme une véritable forme panchronique (dit aussi fossile vivant), son groupe semble n'avoir pratiquement pas évolué depuis plus de 500 Millions d'années.
La limule est parfois appelée " crabe des Moluques " ou " crabe fer à cheval " ou encore " crabe au sang bleu ", bien qu'il ne s'agisse pas d'un crustacé mais d'un chélicéré comme les araignées et les scorpions. C'est un taxon monophylétique qui fait partie de la clade des ecdysozoaires. L'espèce la mieux connue est le Limulus polyphemus.

La limule peut mesurer jusqu'à 50 centimètres et vivre jusqu'à 30 ans.

ci dessus limule trouvé sur une plage du connecticut (USA)
photo: haplosciences
Photos trouvées sur le site http://
paleontologie.haplosciences.com

Les limules n'ont que très peu changé depuis l'ère primaire
Limule fossile - An Nammoura Liban - CénomanienVéritable témoin de l'évolution, elle fut menacée d'extinction à la suite de son utilisation par l'homme comme engrais, sous prétexte qu'elle était responsable d’une consommation excessive de mollusques. Elle fut en voie d'extinction[réf. nécessaire] jusqu'à ce que l'on découvre, dans les années 1960, les propriétés uniques de son sang désormais très étudié (cf. infra). La limule est depuis pêchée, puis relâchée après prélèvement sanguin et marquage (pour lui éviter un deuxième prélèvement sanguin).

La limule vit au fond d'eaux peu profondes (5 à 10 mètres) et se nourrit de petits animaux marins comme des poissons ou des crustacés qu'elle broie avec la base de ses pattes antérieures, sa bouche étant dépourvue de dents. La reproduction a lieu en début d'été, la femelle venant à terre une fois l'an, à la pleine lune. Elle creuse un trou peu profond (20 centimètres environ) et y dépose quelques milliers d'œufs qui éclosent au bout d'un mois.

Sa Vision
Une particularité biologique fait que ses quatre yeux primitifs ne détectent que les objets en mouvement. Sa vision a fait l'objet de multiples recherches. Chaque ommatidium conduit à une seule fibre nerveuse. De plus, les nerfs sont de grande taille et leur accès est relativement aisé. Cette particularité anatomique permit aux scientifiques d'analyser les impulsions nerveuses en fonction de la lumière. Des phénomènes visuels comme l'inhibition latérale purent ainsi être observés.
D'autres expériences ont permis de démontrer que les limules mâles utilisent la lumière et la perception des formes pour trouver des partenaires de jour comme de nuit. L'œil latéral de la limule offre une image dont la résolution avoisine 40 x 25 pixels. Elle est fortement bruitée mais suffisante pour l'animal.

Propriétés particulières du sang de limule
L'hémolymphe (équivalent du sang chez les euarthropodes) de la limule est de couleur bleue du fait de la présence d'hémocyanine au lieu d'hémoglobine. Ses cellules (les amebocytes) réagissent en présence d'endotoxines bactériennes (composés ayant un effet pyrogène dangereux lorsqu'ils sont injectés chez l'homme) en produisant une protéine qui le transforme en gel. La limule n'ayant pas de système immunitaire, ce gel lui permet de bloquer les infections bactériennes.
Cette particularité fait que, depuis les années 1970, on utilise l'hémolymphe de la limule pour produire un réactif, appelé Lysat d'Amebocyte de Limule (LAL), employé dans le domaine pharmaceutique pour tester l'absence d'endotoxines dans les médicaments, les produits de dialyse et le matériel médico-chirurgical.
(Textes et Explications trouvés sur le WEB à http://fr.wikipedia.org)

Le Modèle Réduit

Presque de la taille de l'animal réel
Longueur 45 cm (dont 20 cm de queue) Largeur 21 cm Poids Total 930 grammes
Ballast 25 grammes d'eau Radio programmable 4 Voies

L'intérieur de la bête une fois tous les anciens éléments enlevés
En effet, après quelques années sans naviguer et plonger il y avait un peu de réparations à faire

Gros plan sur les minis variateurs avec la refection de ces derniers et nettoyage

Gros plan sur les moteurs qui tournent dans l'eau sans problème

Tout est remis à l'intérieur: 2 servos + 5 accus Type LR6 + le récepteur + un peu de plomb

Les Essais étanchéité et équilibrage en baignoire

La Vue de dessous

La Vue de dessus

La Mallette de transport car elle est fragile la petite bête

Les essais de navigation en bassin

La Vidéo des Essais de Navigation

Merci Jojo pour la prise de Vidéo et le Montage

 

Encore Merci PIERROT
Il reste quelques petits réglages à peaufiner mais elle se comporte très bien

RETOUR 
Pour nous joindre:

rmcteg@orange.fr

Modèle fabriqué par PIERROT donné à Laurent pour Remise en état et Navigation
Photos Textes et Mise en Page Web Laurent J. Décembre 2009